Bocaux à fermeture mécanique, bocaux à fermeture capsule, pots de confiture, bonbonnière, bocaux à fermeture par crochets, bocaux twist off, il existe autant de formes, contenances et fermetures de bocaux qu’il en existe d’utilisations. Découvrez dans cet article les différentes utilisations communes du bocal en verre aka le pot de confiture et comment leur donner une seconde vie.

Les différentes utilisations des bocaux

Terrines

Les terrines sont des plats succulents et conviviaux par excellence, à l’époque de nos grands-mères où elles étaient déjà très populaires. Qui n’est pas friand de l’incontournable foie-gras ?

Mode d’emploi :

Pour faire une bonne terrine, veillez à toujours mélanger plusieurs morceaux, dont certains plus gras. Ensuite passez le tout au hachoir avec un peu de marinade et ajoutez un peu de crème liquide. Une fois que votre mélange aura obtenu la consistance requise, il vous faudra remplir des bocaux préalablement stérilisés (très important pour des questions de sécurité alimentaire) avec le mélange. Pour finir insérer un caoutchouc neuf et bien fermer les bocaux afin qu’il soit bien hermétique.

Conservation et lactofermentation :

Les fans de cornichon connaissent bien cette méthode ! La lactofermentation permet de conserver les aliments notamment les fruits et légumes à plus longue durée sans congélation grâce aux bactéries lactiques qui vont empêcher la prolifération de micro-organismes néfastes grâce à un simple contenant avec couvercles hermétiques.

Mode d’emploi :

On passera bien évidemment encore une fois par la case stérilisation et il faut laisser sécher le récipient à l’air libre. Puis éplucher et découper vos légumes et les mettre dans vos bocaux. Ensuite ajouter les aromates que vous souhaitez (graines de moutarde, fenouil, coriandre, cumin etc.). Ensuite couvrir d’eau salée et bien fermer votre bocal en verre hermétiquement.

Confituriers :

L’une des utilisations les plus communes pour les bocaux sont bien évidemment en tant que pot de confitures. Déjà en l’an 73 après J.C. la confiture était un moyen de sublimation et de conservation des fruits par excellence. Si à ses débuts la confiture était considérée comme un produit de luxe que l’on servait à des banquets aujourd’hui il s’est démocratisé pour devenir un produit du quotidien que l’on déguste tout simplement au petit-déjeuner.

Mode d’emploi :

Première étape essentielle : il vous faudra stériliser vos bocaux en verre et pots à confiture ainsi que leur couvercle en utilisant un stérilisateur ou en les faisant bouillir dans une casserole d’eau chaude. La stérilisation permet d’éviter la prolifération des bactéries et les moisissures. Ensuite il vous faudra choisir des fruits bien mûrs de saison. Ensuite mesurer la quantité de sucre – il vous faudra compter environ 500 – 800 g de sucre par kg de fruits. Bien laver vos fruits avec de l’eau tiède. Mélanger le sucre et les fruits dans une casserole (c’est encore mieux si vous laisser les fruits macérer dans le sucre toute une nuit). Ensuite placer la casserole sur feu vif. Insérer un peu de pectine ou un autre gélifiant, placer une goutte sur une assiette froide pour vérifier que votre confiture est prête. Ensuite insérer dans vos pots à confiture et bien resserrer les couvercles.

Donner une seconde vie à vos pots en verre :

  • Pour un mariage ou un anniversaire vous pouvez utiliser un pot de confiture vide comme bonbonnière pour votre bar à bonbons.
  • Pensez écologique et oubliez les emballages excessifs en utilisant bocaux à confiture et petits pots pour vos aliments en vrac.