Yamaha Motoroid

Yamaha Motoroid, la moto du futur

Auto/Moto

À Las Vegas avait lieu ces derniers jours le salon CES. Un salon consacré à l’innovation technologiques grand public, le plus important d’ailleurs. Une bonne occasion pour les entreprises de présenter leurs nouvelles inventions bientôt disponibles sur le marché.

Et cette année, c’est le prototype de Motoroid autonome de Yamaha, qui a retenu toute l’attention. La marque japonaise a donc travaillé sur une moto équipée d’un système dérivé inspiré de son système d’équilibre.

L’engin tient aussi sur ses propres roues, avec ou sans pilote. Additionné à cela le fait que la moto du futur peut même suivre son propriétaire a la trace, en roulant juste derrière lui.
Un projet qui démontre bien que le groupe japonais ne reste pas focalisé seulement sur les voitures connectées, mais bien aussi sur les motos de demain.

Pour assurer sa moto de demain sur Moto 2

 

Une moto tout droit sortie du futur

En effet, les constructeurs nippons ont présenté à ce salon, une moto sans conducteur, qui a pour principale mission d’analyser les relations entre la machine et son pilote. Lors de sa présentation, ce prototype de moto intelligente, d’ailleurs appelé Motoroid, a démontré sa capacité d’équilibre, alors que l’un de ses inventeurs, Kinji Asamura, tenter de la faire tomber au sol.
les motivations de la marque pour la conception d’un tel engin, ont été expliquées par l’un de leurs porte-parole à l’AFP, John Boreland : “La moto fait partie du passé, Motoroid est l’avenir”, avant de poursuivre : “ Le but est de voir ce que l’on peut apprendre en connectant de manière plus efficace la moto à l’humain.”

Si aucuns humains n’a monté Motoroid, un robot a été prévu à cet effet. Surnommé Motobot, ce dernier a déjà piloté des motos normales à une vitesse dépassant les 200 km/h. Mais ces pistes d’essais étaient programmées, car Motobot ne peut, pas tout de suite, “anticiper” une trajectoire non configurée nous précise Yamaha. Des test qui ont permis d’assurer qu’un pilote humain réagissait beaucoup plus vite et plus précisément, notamment sur certaines manœuvres comme le contre braquage et le déhancher sur les virages.

 

Une moto intelligente

Tout est prévu pour aider le pilote à être plus confortable, à ne faire qu’un avec l’engin. Exemple avec les petites ailettes que Motoroid déploie lors d’une augmentation signifie de vitesse. Ces dernières se placent sur l’arrière de la selle et prennent forme autour du bassin du conducteur, afin de renforcer son adhérence et sa maîtrise avec la moto, afin de le rassurer et le mettre confortable. Monsieur Boreland affirme qu’ “à un moment ou un autre, tout cela va se fondre ensemble et vous ferez partie de la moto qui comprendra les choses pour vous”.

Encore une avancée technologique qui nous rapprochera de plus en plus des machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *